Travaux de rénovation et changement de fenêtres

Travaux de rénovation et changement de fenêtres

Travaux de rénovation et changement de fenêtres

Les fenêtres sont des éléments essentiels pour le confort de la pièce, car elles permettent, d’une part, de faire entrer la lumière du jour et l’air frais et, d’autre part, de confiner la chaleur et d’isoler les bruits. Le plus important est que les fenêtres nous protègent également des intrusions. Ainsi, quand l’étanchéité de vos fenêtres ne permet plus de remplir ces fonctions, il est temps de les rénover. De plus, les changements climatiques et l’évolution des réglementations thermiques font que vos fenêtres vétustes ne correspondent plus à vos besoins énergétiques. Parlons alors des choses à prendre en considération pour vos travaux de changement de vos fenêtres.

Les certifications pour des fenêtres performantes

Selon la réglementation thermique 2012, l’étanchéité de la fenêtre, mesurée par l’indice Q4 PaSurf, devra être inférieur ou égale à 0,6 m³/ (h.m²) pour une maison individuelle. Évidemment, nous ne pouvons pas l’estimer en allant au magasin, par contre, les certifications sur ces fenêtres nous assurent de leur performance. Ces certifications sont : la certification NF CSTBat, la certification A2P et la certification ACOTHERM, le label CEKAL, le Qualicoat et les menuiseries Qualimarine.

Il faut aussi noter que l’étanchéité de vos fenêtres dépend de celle des vitrages ainsi que celle du châssis. Ainsi, les indices à combiner pour une fenêtre bien isoler sont les coefficients Ug et Uf pour obtenir un coefficient Uw optimal. (Respectivement en notation française : Uv, Uc et Uf).

À titre indicatif, le simple vitrage n’est pas du tout un bon choix pour les vitres en raison de sa valeur Ug trop important. Quant au cadre, le bois et le PVC sont d’excellents isolants loin de l’aluminium et des autres métaux.

Les bons gestes avant de changer une fenêtre

Avant de changer vos fenêtres, le plus important est la prise de mesure de la fenêtre à changer. Mais avant cela, il faut bien étudier les besoins dans chaque pièce et échelonner les travaux. En d’autres termes, il ne faut pas changer toutes les fenêtres en même temps.

Une fois les dimensions des fenêtres rigoureusement prises, définissez les changements que vous voulez faire (vitres, cadres, la fenêtre entière) afin de savoir si vous devez demander une autorisation ou non. En effet, les changements pour des fenêtres identiques ne requièrent aucune autorisation c’est-à-dire pour une nouvelle fenêtre avec les mêmes dimensions et les mêmes matériaux que la précédente.

Après que vous êtes passé à la mairie, direction le magasin. Là-bas, assurez-vous des certifications mentionnées ci-dessus. Évaluez également l’étendue des garanties des produits que vous achetez.

Si vous avez besoin d’un poseur pour vos fenêtres, renseignez-vous sur ses travaux antérieurs.

Pour la finition de la pose, soyez vigilant sur le calfeutrage parfait entre le cadre et le mur pour ne pas laisser entrer l’air et compromettre l’isolation de la maison.

Les avantages financiers à retenir

Si vous respectez bien les instructions concernant l’isolation de votre fenêtre, vous devez avoir accès à différentes aides financières, à savoir : le crédit d’impôt, la subvention Anah, la prime à l’amélioration de l’habitat, les différents prêts à taux réduits et la réduction de la TVA à 5.5 % au lieu de 10 %.

ADMIN

Les commentaires sont fermés.