Construire sa véranda en toute sérénité

Construire sa véranda en toute sérénité

Construire sa véranda en toute sérénité

Cette jolie pièce ou galerie vitrée qui jouxte la maison, nombreux en sont séduits. La véranda offre une pièce supplémentaire à la maison avec avantages la luminosité absolue et la pleine vue sur le jardin. Un certain nombre de paramètres doivent être pris en compte avant de se lancer dans la construction d’une véranda ce que nous livrons dans le présent article.

La construction d’une véranda nécessite-t-elle une autorisation de la mairie ?

Dépendant de l’emplacement de votre demeure ainsi que de l’organisation de votre commune, l’autorisation peut être nécessaire ou une déclaration suffit. En tout cas, veuillez aviser votre mairie. Conformément au coefficient d’occupation du sol, la possibilité d’extension doit être étudiée. À titre indicatif, pour une construction externe de moins de 20 m², une simple déclaration suffit avant d’entamer les travaux. Sinon, une demande de permis de construire est requise.

Comment implanter la véranda ?

L’emplacement de votre véranda dépend de la forme de la maison préexistante et de l’ensemble de la propriété. Au rez-de-chaussée ou en étage, cet emplacement doit être minutieusement déterminé. Vous pouvez, entre autres, opter pour la véranda en épi, en appui, en « L » avec noué, en « L » avec arêtier, encastrée ou encore intégrée à la maison. En tout cas, pour une étude adaptée à votre espace et surtout de votre budget, adressez-vous à un professionnel.

Quelle orientation pour sa véranda ?

Étant donné que la véranda est fortement exposée au soleil, il faut bien penser à son emplacement pour éviter la surchauffe de la pièce au risque de la rendre inconfortable, voire invivable, et par conséquent réduire à néant les investissements injectés dans le projet de construction. Cette orientation sous-entend la position de votre véranda sur les quatre points cardinaux. La bonne orientation de votre véranda dépend aussi de la région où vous vivez. Mais, où que ce soit, l’Ouest n’est pas la meilleure option en raison de l’exposition accentuée au soleil et au vent dominant ; et au Sud, votre véranda peut être fonctionnelle le plus longtemps durant l’année.

Comment choisir la matière des supports ?

En fonction de votre goût, mais aussi et surtout de votre budget, les matières des supports de la véranda sont variées. On retrouve alors, le style traditionnel du bois, l’aspect moderne de l’aluminium, le caractère de bon isolant du PVC, et l’esthétique prestigieuse de l’acier ou le fer forgé. Outre les prix qui varient entre 15 000 et 50 000 euros, ces matières se distinguent par leur esthétique, leur isolation, leur durabilité dans le temps et aussi des modèles disponibles.

Qu’en est-il de l’isolation ?

L’isolation thermique de votre véranda est essentielle toujours pour la rendre confortable. Cette bonne isolation sera obtenue par la combinaison de matière de supports à bon coefficient isolant et un vitrage de qualité. La meilleure solution, du point de vue technique, sera la véranda en bois et un triple vitrage.

Pour se protéger des rayons de soleil, optez pour des stores, enrouleurs de préférence, pour ne pas cacher les vitres même lorsque les stores sont ouverts.

Comment aérer la véranda ?

Veillez également à l’aération de votre espace vitrée pour le garder agréable toute la journée. Ainsi, pensez à ouvrir toutes les ouvertures possibles (fenêtre, toit…) de temps en temps, sinon installer un dispositif de ventilation mécanique qui est équipé d’extracteurs d’air et d’aérateur.

ADMIN

Les commentaires sont fermés.